OVL   lettre  "A"

 

 

Acheson (PTN  britannique) (19 mars 2020)

Le "Dictionary of British Surnames" commet une importante erreur en indiquant "forme écossaise de Atkinson du Cumberland".   Ses auteurs  (Reaney et Wilson)  confondent  le  FNM: Ache  et l' autre FNM: Atkin.

Pour le premier, son étymon antique est:  Attei- / Ati- / etc...  et pour le second:  Atecin- ; ce qui est loin d' être identique !

Signalons en passant que le premier est un des noms les plus courants en Gaule, il n' y a qu' à consulter les diverses parties du CIL. 

Néanmoins, le DBS réunit justement  avec Acheson, les PTN actuels suivants:  Aicheson, Aitcheson, Aitchison, Atcheson, Atchison;  ainsi que les PTN médiévaux et modernes suivants: Attchison en 1596, Atzinson en 1475, Achesoun en 1497, Atyesoun en 1540, Aicheson en 1590.

Il  commet encore une autre erreur en stipulant: " Le "z" a été prononcé "y" (pour expliquer  les deux formes Atzinson  et  Atyesoun.  En réalité, ce n' est pas le "z" qu' il faut prendre en compte mais le phonème  complet  /atz/   qui dans Atyesoun  est prononcé  /at/ . La différence suivante (i  >  ye)  n' est  pas significative.

 

Pour avoir une vision scientifique et générale de ce PTN, il est nécessaire de remonter  d' une part au système phonétique de la langue védique, et d' autre part à la signification du nom originel.

1- Ache dans Atcheson  se prononce  [atche-son].  Le phonème  [atch] est une expression intensifiée du mouvement, provenant  de la négation  (atn) de l' immobilité (atn) =  atn-atn  >  att  / antt. Ce phonème originel  possède de nombreuses variations de prononciation et d' écriture, le redoublement  de la dentale a produit divers phénomènes:   ats / ast / ats / atch / az / etc... mais aussi  aitch / utch / etc...

2- la signification du nom originel  est évidemment le concept religieux de l' homme:  celui qui fait aller en avant, en référence à son pouvoir semi-divin de féconder et de détruire, puis, au fur et à mesure du développement de l' Histoire,  celui qui progresse (grâce à son esprit). 

 

Aux exemples donnés par le DBS, on peut ajouter:

GB:  Ace, Aze, Asce, Asse, Atso, Asty, Hasty, Hatch, Hatt, Hatts, Tye  (< Atye,  1230: Hugo de la Tye = Hugo del Atye = 1296: Richard ater Tye, avec  ater == del   ), etc...

Tyson  (< Atyson; 1086 Gilbert Tison; 1130: Adam Tisun)  etc...

Hatfield, Hatful, etc... (-field et -ful  ont le même sens que -son = qui fait aller en avant = qui succède à)

Allemagne:  Heiss, Heiß, Heitz, Hasse, Hass, Haß, etc... (attraction de eis = glace)

Aischmann, Heitzmann, Heizmann, etc... (-mann  a la même signification que –son)

Belgique:  Van Aasche, etc... (van- == -mann, possède la même signification que -son)

France:  Hache, Hachée,  Haté, Hatté,  Ché  (Ache avec  aphérèe)

Cheysson, Chiasson, Chessin  (Acheson  avec aphérèse), Tison (Atison avec aphérèse)etc...

Tison  (< Atison), etc...

Saison, Sizun (Finistère) < *Atsi-son

Estelin  (-lin a la même signification que –son)

Lahache, Delahache  (la- / dela-  ont le même sens que –son)

Italie:  Sassone  < Atsa-son; etc...

 

Le suffixe  -son  (comme angl: son = fils)  est parfois utilisé comme  suffixe de prénom, car il exprime, dans ce cas, que l' individu désigné  n' est que la forme vivante d' une âme immortelle. Exemple: FNM: Anderson  =  ce qui fait aller en avant / ce qui fait vivre l' homme nommé Ander (concept universel de l' homme présent  dans de nombreux pays: Inde, Grèce, etc... ).

Ce qui pourrait faire relier le prénom Jason à Acheson qui est phonétiquement très proche.

Voir PTN: Apathie.

 

âne bâté  (insulte française, envers un homme)(7 avril 2020) = un moins que rien, un idiot

L' étymon qui  a donné l' hébreu et le romanchebate/matta = fille, a aussi donné  un mot que je suppose du très ancien français: *ambatta,  qui a pu donner une interprétation  anbatta  > âne bâté.

L' étymon en question conjugue l' expression de l' assemblage et de la direction vers l' intérieur / vers le bas  (ama)  et l' élément agentif (atta).  Il a donc pu donner un mot péjoratif  insultant, alliant les sens  "inférieur" et de "fille".

Cet étymon est peut-être utile pour mieux comprendre les mots considérés comme gaulois:  ambactos  (==ambattos, particularité du latin de "transformer"  atta > acta)  ET and-abata  (==anda-ambata), voir Delamarre (40,46).

 

 

Aphathie  (PTN-France) (20 mars 2020)

 = descendants  (ap = qui fait aller en avant) de Hattie OU  Attie. Prénom extrêmement courant en Gaule dans l' Antiquité. Voir  Acheson.

 

E:  France: Hattier, Hatté, Hatte, Hatt, Athier, At, etc...

Passy, Patey, Patay, Patte, Paty, Dupaty, Patu, Pathier,  etc...

GB:  Atty 

Patey (Walter Pati en 1275), Pate, Pateman, etc...

 

C: le Dictionary of British Surnames  commet l' erreur de citer, parmi les  étymons de ce PTN, atta Tye (1327) qui, en réalité,  au lieu de donner  Atty,  a évidemment donné les PTN actuels:   Death, D' Eathe, Tate, De Ath, etc...

 

ASSEMBLER  / assemblée (français) (20 mars 2020)

Le premier élément  ass-  est agentif . Il est équivalent  à att- / ats- / ants / etc...  voir  le mot  ensemble qui possède exactement le même étymon.

<  ats-amb-L +-er  <  ats-ama-L +-er  == ats-ama-Ṛ  =  qui provoque (ats) l' assemblage (Ṛ)en un / à l' intérieur  / unique (ama).

L 'expression  "assembler  en un / à l' intérieur" s'exprime aussi en français par le verbe MÊLER  <  ama-Ṛ.

assemblée  possède aussi un sens  d' assembler  en haut  (en haut de l' échelle sociale) car  l' élément ass-  exprime aussi dans certaines langues: "vers le haut". 

 

avare  (français) (7 avril 2020) = qui amasse l' argent, qui est peu généreux

Voir grec 2.